La Suisse est connue pour sa précision dans les montres qu’elle fabrique. Elle est considérée comme capitale de l’horlogerie. Avant d’en arriver là, le pays a su exploité différentes stratégies. Cet exploit lui a permis de dominer le marché mondial de l’horlogerie et de devenir une référence. Revoyons l’historique pour comprendre ce développement de la Suisse.

L’influence du calvinisme

À son époque, Jean Calvin, se retire du catholicisme pour suivre la réforme protestante. Ainsi, il devait quitter la France et décida d’aller en Suisse où il écrit des ouvrages religieux sur lesquels reposent les fondamentaux du protestantisme. Calvin a développé à travers ses livres de nouvelles règlementations qui ont conduit le conseil de Genève à apporter une réforme à certaines règlementations. Parmi ces dernières, la prohibition de porter des parures ostentatoires. Ce fait étant, les maisons de joaillerie suisses décidèrent de se lancer dans l’horlogerie au lieu de fabriquer des bijoux. Elles ont su développé leur talent pour devenir dans le futur des références dans le monde.

Des années glorieuses et des temps sombres

Le marché de l’horlogerie en Suisse s’est montré porteur après la réforme apportée par le calvinisme. Vers la fin des années soixante, la production du pays s’est fortement multipliée. Le secteur a suscité des créations d’emploi. Des centaines d’entreprise se sont introduits dans le marché. Elles employaient plus de 87 000 d’employés. À l’année 1970, le marché de l’horlogerie en Suisse rencontra dans une grande crise. Cela est dû au lancement des montres à quartz asiatiques. Ces temps sombres perdurent des décennies. À partir de l’an 2000, le marché mondial de l’horlogerie prend une nouvelle tournure et redonne de grandes parts à la Suisse. Le pays a, depuis, boosté ses exportations et décrochent le titre de capitale mondiale de l’horlogerie.

Les marques suisses, plus célèbres que jamais

La Suisse continue désormais sa voie dans la domination du marché mondial de l’horlogerie. Les marques suisses sont loin de s’effacer des tendances. Rolex remporte le trône en attirant des millions d’amateurs dans le monde. La marque captive notamment les célébrités et fortunés allant des peoples et sportifs célèbres aux Hommes politiques. Rolex se retrouve en tête de liste et décroche des millions de ventes. La Suisse prouve sa prouesse et sa célébrité en matière d’horlogerie avec d’autres marques, pour ne citer que Richemont et Swatch Group. Ces maisons d’horlogerie sont également mieux classées. Toutes ces boîtes suisses se font des milliards de francs suisses chaque année tout en gagnant en notoriété. Notant que la Suisse fait appel aux mains d’œuvres étrangères pour booster sa production.